Pour celzéceux qui n’ont pas la chance de recevoir notre magnifique newsletter mensuelle, nous avons profité de la mise en pratique du nouveau Règlement général sur la protection des données (RGPD) pour développer de nouvelles fonctionnalités sur la plateforme. Vu que nous avons une politique de respect des données utilisateurs depuis toujours, ce RGPD ne change pas grand chose dans votre quotidien sur Capco.

Mais vu qu’on n’est pas non plus du genre à se tourner les pouces, voici ce que ce fameux RGPD nous a permis malgré tout d’améliorer.

En cuisine

Le bandeau CNIL obligatoire concernant les cookies est désormais plus précis pour obtenir le consentement explicite et positif de l’utilisateur. Sur Capco, il est possible d’utiliser trois types de cookie :

Anonymous

Si un utilisateur souhaite supprimer ses données de la plateforme, il a désormais plusieurs options. Soit il choisit d’anonymiser ses contributions parce qu’il souhaite avant tout que son identité (ou pseudo) disparaisse du site mais il veut que tout le contenu qu’il lui est associé reste en ligne, soit il choisit de kärchériser également le contenu de ses contributions. Dans tous les cas, les statistiques de contributions ne changent pas.

Bourrage impossible

En lien avec la fonctionnalité précédente : dès lors qu’une phase de participation est ouverte, toute suppression de compte utilisateur entraîne également la suppression du vote associé et surtout de son comptage. Cela permet d’éviter que des petits malins créent et suppriment des comptes à la volée pour voter plusieurs fois.

Reprendre ses données

Enfin, comme le prévoit le nouveau RGPD, chaque utilisateur de la plateforme peut télécharger ses données personnelles. Nous avons simplifié cette manipulation puisqu’il suffit de cliquer sur un bouton dans l’onglet Données Personnelles du profil pour générer des fichiers exportables.

* * *

Au final, on est très content de ce RGPD. Depuis toujours, nous sommes un peu maniaques avec le respect des données personnelles : non commercialisation des données (elles appartiennent par contrat au client, on n’y touche jamais), désindexation possible des moteurs de recherche pour les utilisateurs, possibilité d’anonymat pour participer… Et nous cherchons toujours à améliorer la plateforme !

Ce jeudi 9 novembre, entre 7h15 et 11h15, Cap Collectif a été la victime collatérale d’une grave panne survenue chez l’hébergeur français OVH, dont les serveurs abritent l’ensemble des instances de nos clients. Il en a résulté une impossibilité d’accéder à quasiment l’ensemble des plateformes Capco durant cette période.

Cet incident majeur, qui a frappé de très nombreux clients OVH durant près de quatre heures, a été causé notamment par la panne simultanée de deux alimentations EDF et des groupes électrogènes normalement prévus pour parer à la coupure de l’alimentation principale. Les équipes d’OVH ont été entièrement mobilisées sur cet incident, permettant un retour à la normale relativement rapide (explications d’OVH).

Cap Collectif, qui a veillé à contacter ses clients pour les informer de la situation, espère que cette panne n’aura pas causé de désagrément majeur aux utilisateurs de l’ensemble de ces plateformes.