S’il est bien un détail auquel nous faisons attention chez Capco, c’est la diversité des collaborateurs qui nous rejoignent. Comme l’a peut-être dit le poète Jean-Pierre Raffarin : ces parcours de vie qui creusent le sillon de nos existences et forgent la richesse d’une équipe.

C’est donc avec une joie indicible que nous accueillons Sylvain Firer parmi nous. Sylvain double mathématiquement l’équipe de Louise, notre responsable de l’assistance client. Il sera notamment le garant de la bonne maîtrise de la plateforme par nos clients et leur formateur sur le paramétrage de leur instance.

Il nous manquait un docteur en philosophie dans l’équipe, nous sommes heureux de l’intégrer aujourd’hui. Il nous manquait un pratiquant de boxe thaï ayant fait des études à Uppsala, coucou le voici. Il nous manquait un type passé par Science Po Lyon et Normale Sup, bienvenue à toi ! Il nous manquait un bonhomme ayant rédigé sa thèse sur les Anonymous, collaborant à un projet de blockchain et projetant de hacker son Furby : WELCOME HOME.

 

Un de plus ! On imagine mal à quel point toute l’équipe est enchantée d’accueillir Pierre au sein du pôle Produit. Outre le fait que nous adorons recruter des personnes répondant au même prénom (c’est notre troisième Pierre, nous avons déjà eu jusqu’à quatre Maxime), l’arrivée d’une force vive chez les développeurs va faire un bien fou à notre feuille de route technique.

C’est qu’en 2018 nous avons gentiment chargé la barque pour répondre à nos ambitions : poursuivre l’amélioration de la plateforme, continuer de développer des fonctionnalités et des applications au top du top pour répondre aux besoins spécifiques et innovants de nos clients (une septième app est dans les tuyaux), sans parler du toilettage permanent nécessité par cette belle machine exigente.

En bref Pierre III, ou Pierre Be, ou le surnom qu’on trouvera : un grand bienvenue à toi !

D’où viens-tu ?

De beaucoup d’endroits ! J’ai beaucoup déménagé, surtout les DOM que j’ai à peu près tous faits. Au départ, je suis plutôt de formation littéraire et droit à Montpellier, mais j’ai décidé de m’investir dans les métiers du web à l’HETIC à Paris.

Pourquoi avoir « pivoté » ?

J’ai choisi de devenir développeur web parce que je passais à la base beaucoup de temps sur internet et vu que je suis plutôt curieux j’ai voulu savoir comment tout cela marchait. J’ai alors bidouillé un site, que je garderais pour moi pour des raisons évidentes, et j’ai constaté que j’aimais vraiment ça. Donc j’ai décidé de continuer dans cette voie.

Qu’est-ce qui t’a fait venir jusqu’à Capco ?

J’ai été attiré par l’environnement tech, les process et les « best practices » mis en place par l’équipe dev.

Que fais-tu quand tu ne développes pas ?

Je vais pas du tout être dans le cliché, mais j’aime les jeux vidéo, les séries et les mangas. J’aime beaucoup l’astronomie et j’ai pour projet de faire de l’astrophoto quand j’aurais les sous et le temps, ce qui est difficile à Paris. Je fais de la guitare et du ukulele à mes heures perdues, mais bon niveau autodidacte quoi. Mais mon principal budget, ce sont les voyages à l’étranger. Tout simplement.

Camille n’est pas zadiste à Notre-Dame-des-Landes, elle est la nouvelle (et première !) créatrice / conceptrice / dessinatrice — bref designer de l’équipe Capco.

Il ne faudrait pas croire que le design soit un sujet que nous avons pris par-dessus la jambe jusqu’à présent. Notamment, à défaut d’être reconnue comme esthétiquement irréprochable, notre plateforme a le mérite sincère d’avoir été bichonnée sur la question cruciale du parcours utilisateur. La participation des citoyens est bourrée d’exigences : la première d’entre-elles, c’est l’absolue évidence que l’expression de chacun doit pouvoir inclure tout le monde. Pour cela, nous concevons des applications faciles à appréhender, à utiliser, à comprendre.

Toutefois, dans notre jeune histoire, concevoir de belles interfaces n’a jamais été dans nos moyens. C’est aujourd’hui le cas : nous avons donc la joie non feinte d’accueillir Camille parmi nous 🙂

D’où viens-tu ?

Je suis Camille, la nouvelle UI/UX Designer de Capco. Même si je me suis égarée quelques temps dans les méandres des prépas hypokhâgne, et des facs de géographie, c’est ma passion pour le design qui m’a rattrapée.

D’où vient cette passion ?

Selon moi, le design ne se limite pas à rendre les interfaces jolies. Mon but est de créer une expérience inoubliable chez l’utilisateur. Ce désir vient de ma capacité à comprendre et à vouloir aider au mieux les personnes. J’aime créer des designs qui facilitent l’expérience des utilisateurs et qui répondent à leur besoin.

As-tu une vie en dehors de Capco ?

Quand je ne suis pas en train de « maquetter », « wireframer », ou tout simplement de « designer », je me promène dans Paris à la recherche de lieux insolites armée de mon appareil photo, j’adore observer les oiseaux (en bon ornithologue amateur), et je regarde One Piece.

Ambiance joyeuse de lendemain de fêtes chez Capco où nous intégrons depuis le 2 janvier cinq nouvelles têtes dans nos équipes ! Ces recrutements répondent à une accelération très forte de notre activité fin 2017 et à nos perspectives ambitieuses pour 2018 🙂

D’un point de vue purement statistique, notre joyeuse troupe passe de 12 à 17 éléments, soit quasiment 50 % d’évolution d’un seul coup. Pierre — amateur de chocolatines — et Juliette — qui termine ses études en affaires publiques et ingénierie de la concertation — renforcent la direction Conseil pilotée par Thibaut, alors que Louise — qui ne cache pas sa passion pour les dinosaures et les polyèdres — prend en main l’assistance client. Pour leur part, Maxime — notre Angevin spécialiste d’Amérique du nord — rejoint Coline au développement des affaires tandis que Maxime — dont l’animal favori est l’éléphpant — débarque à la direction technique auprès d’Aurélien et son orchestre comme développeur web.

Maxiland

Les deux nouveaux Max rejoignent un contingent déjà bien fourni. Avec 4 unités dans l’équipe, nous frôlons donc les 24 % de Maxime, qui se rêvent désormais en dream team belote en attendant une troupe de Harlem Globe Trotters de la civic tech. D’ici là, les 13 autres copains ont déjà inventé un jeu simple : faire tourner un « max » de têtes en criant « Maxime » dans l’open space 😀

Et vous ?

Faire partie de l’aventure Capco est un truc à portée de main si la politique, la tech et les apéros détendus sont vos principaux centres d’intérêt. Nous recrutons encore et notre volonté est toujours de changer le monde. Pour cela, nous développons, améliorons, soignons aux petits oignons une plateforme de six applications participatives pour tous les décideurs qui partagent la vision d’une société fondée sur la collaboration des individus qui la composent. Issue de Parlement & Citoyens, la start-up Cap Collectif pérennise le projet initial et essaime aujourd’hui sa méthode de rédaction collaborative de la loi à tous les secteurs de la société à travers une plateforme de co-construction de la décision. Depuis près de 4 ans, nous travaillons à convaincre les pouvoirs publics (Gouvernement, collectivités territoriales, établissements publics) et privés (entreprises, organisations syndicales et professionnelles) d’adopter les nouvelles pratiques promues par la civic tech et résumées par deux principes fondamentaux : participation du public et transparence des processus décisionnels.

C’est donc aujourd’hui avec émotion et jovialité que nous accueillons Maxime, Juliette, Pierre, Louise et Maxime pour porter encore et toujours plus haut nos convictions 🙂

 

Maxibiz, Juliette, Pierre, Louise, Maxidev 🙂

Joie en ce début octobre ! La rentrée est un peu folle et pour qu’elle soit encore plus folle nous avons le plaisir d’accueillir Omar et Naïm, 13e et 14e membres de l’équipe.

Omar rejoint l’équipe Produit. Jeune étudiant en alternance aux Gobelins, c’est un fondu du web dans lequel il est quasiment tombé à la naissance. Omar est le genre de petit garçon qui passait son temps à « emprunter » l’ordinateur de sa soeur pour lui installer des jolis skins Windows XP. Comme tous les membres de l’équipe dédiée au développement de la plateforme, c’est un pur profil « full stack » qui sait déjà un peu tout faire — et qui en veut encore plus.

Naïm rejoint l’équipe Conseil. Passé par une école de commerce après avoir décliné une offre de contrat pro dans le seul et unique club de football 100% parisien, il a étudié les maths, bossé dans un think tank, dans une banque d’affaires, dans le monde associatif — avant de réaliser sa passion pour la chose publique. Du coup, petit master 2 en administration publique au sein de la prep’ENA de Paris 1-ENS, direction « cab » dans une grande commune d’Ile-de-France. Convaincu que c’est en favorisant la réflexion et la prise de décision collectives que nous « revivifierons nos démocraties fragilisées » (sic), il a naturellement rejoint Capco et la merveilleuse équipe Conseil, en compagnie de Thibaut et Solenn.

Toute l’équipe est ici 🙂

Toute l’équipe est ravie d’accueillir depuis hier Amélie et Jeff au sein de Cap Collectif. L’équipe passe désormais à 12 collaborateurs, avant d’autres recrutements attendus pour très bientôt.

Amélie s’occupera principalement du développement front-end. Native de Saint-Dizier, elle a fait ses études à Troyes et elle est désormais en alternance à l’école HETIC en 3ème année de Bachelor Web. Grande voyageuse, elle aura la responsabilité d’envoyer du rêve aux utilisateurs de l’interface. Jeff pour sa part, fort de son master spécialisation web à l’école ESGI, s’attaquera principalement au back-end de la plateforme. Grand sportif, il ne manquera pas d’adresser quelques revers slicés à certaines lignes de code parfois récalcitrantes !

Voilà, on voulait partager notre joie. Vous pouvez suivre Amélie et Jeff sur Twitter 🙂