Intervention de Cap Collectif au salon SmartCity+SmartGrid

Capco a été invité à intervenir le 5 octobre 2017 au salon SmartCity+SmartGrid pour la conférence : “Applis connectées, réseaux sociaux, sites web : les canaux le plus pertinents pour dialoguer avec les citoyens” du cycle “Préserver les liens”.

Cet évènement, animé par Ariel Gomez (rédacteur en chef et directeur de publication de Smart City Mag), proposera une discussion autour des applications de gestion de relation citoyen, des réseaux sociaux, des portails collaboratifs, qui permettent aux collectivités de “coller au mode de vie de plus en plus connecté des citoyens”. Nous aurons l’opportunité, auprès de la responsable de la communication numérique de la ville de Plérin-sur-mer et de l’adjoint au maire de Bougival, de dresser une série d’exemples de ces “canaux” de participation des citoyens aux décisions publiques.

Ce salon sera ouvert par la présentation de Luc Belot : “L’avenir de la ville intelligente en France“.

Benoît Hamon choisit la plateforme Cap Collectif pour associer les citoyens à l’élaboration de son programme

Capco propulse la plateforme lancée ce jour par le candidat socialiste Benoît Hamon.

https://conseilcitoyenhamon2017.fr/

Comme l’indique le candidat dans sa démarche :

Le projet présidentiel que nous proposons est le fruit de l’intelligence collective.

Nous sommes très heureux qu’un candidat à la présidentielle place la question de l’intelligence collective au centre de sa campagne, et qu’il ait choisi, comme beaucoup d’autres décideurs depuis 2014, une méthodologie et une technologie ayant déjà largement fait ses preuves.

La plateforme de consultation, qui permet aux citoyens de déposer en ligne leurs propositions et arguments, restera ouverte jusqu’au 7 mars. Les thématiques développées sont l’éducation, le travail, la santé, l’environnement, la lutte contre les discriminations, le logement, la démocratie, la tranquillité publique et la société.

Cette plateforme permet également à quiconque de se porter volontaire pour rejoindre le “Conseil Citoyen”, composé de 40 personnes tirées au sort parmi les candidats, et qui se saisira de la synthèse des contributions en mettant en délibération les propositions “les plus innovantes” et ayant suscité “le plus fort intérêt” sur la plateforme.

Avec l’appui d’experts (économistes, juristes, sociologues, acteurs associatifs, etc.), le Conseil Citoyen travaillera à l’élaboration d’une série de propositions afin d’alimenter la réflexion sur le programme.

Nous nous réjouissons que la vision que nous défendons — depuis 2013 avec le projet fondateur Parlement & Citoyens, depuis 2014 avec Cap Collectif — soit aujourd’hui portée au plus haut niveau parmi les décideurs politiques français, notamment dans le cadre d’une campagne pour l’élection présidentielle.

La vidéo du candidat expliquant sa démarche

Cap Collectif invité à Edimbourg par Nesta pour parler démocratie numérique avec le Parlement écossais

Comme en décembre 2016 à Londres, Cap Collectif a été invité par Nesta et le réseau de recherche sur la gouvernance ouverte de la Fondation MacArthur pour présenter la plateforme Parlement & Citoyens auprès du Parlement britannique et des autorités locales.

Ces deux sessions de présentation aura lieu le 9 février 2017. L’une d’entre elles se tiendra au Parlement écossais sous le patronage de Scotland Futures Forum.  Elles s’intègrent dans un programme global intitulé “Apporter le meilleur de l’innovation démocratique en Ecosse”. Nous aurons à cette occasion la chance d’intervenir auprès  de Gunnar Grimsson, cofondateur de la Citizens Foundation en Islande, Ari Brodach, responsable du budget participatif de la Ville de Paris et Teele Pehk, dirigeant de la fondation Estonian Cooperation Assembly.

L’organisateur de ce programme de rencontre avec les décideurs politiques britanniques est Nesta, une fondation pour l’innovation, dont l’une des missions est de “promouvoir les grandes idées”, dont celles issues de l’innovation démocratique. Nesta souhaite notamment démontrer comment le numérique peut être utilisé par le Parlement, les gouvernements locaux et les partis politiques pour prendre de meilleures décisions.

#digitalparliament

(photo d’illustration cc-by Kim Traynor)

Cap Collectif invité au colloque “Les expérimentations démocratiques aujourd’hui”

Cap Collectif a été invité le jeudi 26 janvier 2017 au colloque “Les expérimentations démocratiques aujourd’hui : convergences, fragmentations, portées politiques” organisé par le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Démocratie & Participation.

Nous y interviendrons dans le cadre d’un atelier organisé et animé par Clément Mabi, Lucie Anizon et David Prothais, qui faciliteront la réflexion sur la diversité des projets politiques incarnés dans des “civic tech”, en compagnie de Elisa Lewis (Démocratie Ouverte), Janique Laudouar (Le blog de la ménagère) et Valentin Chaput (Open Democracy Now / Democracy OS).

Cap Collectif invité aux Premières Rencontres de la participation

Cap Collectif a été invité à intervenir le 25 janvier 2016 à Bordeaux aux Premières Rencontres de la participation — Meet Up For Democracy — organisées par Décider Ensemble. Ces rencontres consistent en deux journées entièrement dédiées aux acteurs de la participation, de la concertation, du débat public et du dialogue entre parties prenantes.

Au sein d’un agenda très riche, nous avons l’opportunité de venir discuter et travailler à deux reprises (programme).

  • D’abord à 12h30 au Salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville lors d’un “civic tech break”, aux côtés d’Agnès Popelin et Gérard Aschiéri du CESE, qui viendront présenter l’avis “Réseaux sociaux numériques : comment renforcer l’engagement citoyen“.
  • Ensuite à 14h15 à l’Athénée Municipal où nous animerons un atelier “Inclure le numérique dans la concertation” dans lequel nous aborderons un certain nombre de sujets : Quelle pérennité pour les dispositifs numériques ? Comment construire la complémentarité entre le présentiel et le numérique ? Comment assurer une traçabilité des échanges par le numérique ? La succession des questionnements pour construire pas à pas son projet.

Gouvernement & Citoyens, inclusion, démocratie et numérique : retour sur le Sommet OGP

Toute l’équipe de Cap Collectif était très présente durant le 4e Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert (OGP) qui s’est tenu à Paris du 7 au 9 décembre 2016.

Tout au long de l’évènement, nos développeurs ont participé au hackathon de la boîte à outils OGP (“OGPtoolbox”) : avec Open Data Analysis on Live Consultation, nous avons travaillé en compagnie de OpenDataSoft à imaginer la documentation d’une norme de données permettant la mise en place d’une API publique pour toutes les plateformes de consultation en ligne. Cette documentation permettrait à terme d’établir une interopérabilité entre toutes les plateformes de consultation en ligne qui souhaiteront utiliser cette norme. Pour nous, c’est clairement l’occasion de faire progresser — notamment — Parlement & Citoyens en imaginant un dispositif ouvert permettant la récolte et la réutilisation libre des données des consultations qui y sont menées, comme celle sur la généralisation des consultations initiée par les députés Patrice Martin-Lalande et Luc Belot.

Dans ce cadre, nous avons d’ailleurs annoncé au terme de la manifestation le lancement de la plateforme Gouvernement & Citoyens, qui donne la possibilité au Gouvernement et à ses administrations de créer gratuitement des consultations en ligne pour résoudre des problèmes de société avec les citoyens. Actuellement sur cette plateforme se trouvent les 11 consultations opérées par Cap Collectif avec le Gouvernement, les administrations ou les commissions indépendantes, dont “La stratégie internationale de la France pour le numérique” (Ministère des Affaires étrangères et du développement international, en cours), “Fichier TES, le débat” (Conseil national du numérique), “Imaginons ensemble le musée de demain” (Ministère de la Culture et de la communication).

Nous avons animé également un atelier : “Co-construire les lois : un défi immense à la portée de tous ?” avec les parlementaires Joël Labbé et Patrice Martin-Lalande. Tous deux sont membres de la communauté Parlement & Citoyens et ont exposé leur expérience, expertise et réflexions sur la question de l’inclusion citoyenne dans le processus de l’écriture de la loi.

Plus tard dans la journée, nous avons eu le plaisir d’animer un atelier de réflexion, Civic Tech for Learning, proposé par le Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI), que nous remercions pour leur invitation. Nous y avons débattu de la génération d’intelligence collective dans les collèges et les lycées. Ceci nous a permis de mettre en discussion la thématique de l’éducation et de la prise de décisions dans le cadre de l’école, qui est un sujet en réflexion depuis plusieurs mois chez Cap Collectif et un axe de développement défini pour 2017. Nous avons eu le plaisir d’échanger à cette occasion avec Hal Plotkin, ancien conseiller auprès du département de l’Éducation des États-Unis et actuel Senior Open Policy Fellow chez Creative Commons USA, ainsi qu’avec Anat Merut et Marie-Laure Fino de EdTechMaster.

“On est plus intelligents quand on est à plusieurs” — Axelle Lemaire

Le sommet OGP a été également l’occasion de rencontrer deux fois la secrétaire d’Etat au numérique.

Dans un premier temps, nous avons eu le plaisir de prendre part à la table ronde organisée par la plateforme média collaborative “Place To DO” : CivicTech : révolution ou gadget ?, à laquelle étaient également conviés Loïc Blondiaux, professeur de science politique à la Sorbonne, et Jérémie Paret, fondateur de l’application Stig.

Dans un second temps, nous avons été conviés à “pitcher” pour l’évènement Jeudigital dans le grand hémicycle du CESE, pour y présenter Cap Collectif. Nous avons eu l’opportunité de présenter la jeune (juillet 2014) start-up parisienne devant des représentants des administrations, des experts et des investisseurs du monde entier, et d’exposer notre histoire, notre vision et notre méthodologie.

Le Sommet OGP s’est terminé pour Cap Collectif avec une invitation de Catherine Morin-Desailly à intervenir au Sénat au cours du colloque Agora numérique, pour un Sénat Ouvert (18:07:05). Occasion pour nous de défendre la validité du modèle de Parlement & Citoyens et de la méthodologie que nous déployons à travers les plateformes de consultation en ligne, et de répondre notamment aux doutes émis par Lawrence Lessig concernant l’emprise des lobbies sur toute forme de prise de décision publique.

Médias

Cap Collectif invité à Londres par Nesta pour parler démocratie numérique avec le Parlement britannique

Cap Collectif a été invité par Nesta et le réseau de recherche sur la gouvernance ouverte de la Fondation MacArthur à présenter différentes plateformes d’engagement citoyen auprès du Parlement britannique et des autorités locales.

Ces deux sessions de présentation, dont l’une se tiendra dans l’auguste House of Commons du Westminster Hall le 5 décembre 2016, s’intègrent dans un programme global intitulé “En visite en Grande-Bretagne : des pionniers mondiaux de la démocratie numérique”. Nous aurons à cette occasion l’immense privilège de tenir séance auprès d’Audrey Tang, ministre du numérique de Taiwan, Cristiano Ferri Faria, directeur du Hacker Lab à la Chambre des députés brésilienne et Gunnar Grimsson, cofondateur et DG de la Citizens Foundation en Islande.

La première rencontre avec des élus pratiquant la démocratie locale sera l’occasion dans un contexte de restrictions budgétaires importantes de partager diverses expériences technologiques permettant d’améliorer l’engagement des citoyens auprès des gouvernements locaux. Pour Cap Collectif, ce sera l’occasion, par exemple, d’évoquer les cas d’usage pratiqués avec les territoires faisant partie de ses clients : le budget participatif de Rennes Métropole ou la plateforme de consultations de Grenoble Métropole.

La seconde rencontre permettra notamment d’exposer la démarche innovante de Parlement & Citoyens en France et de tenter de devenir pour les parlementaires et leurs équipes une éventuelle source d’inspiration dans le cadre de la réorganisation du Parlement britannique.

L’organisateur de ce programme de rencontre avec les décideurs politiques britanniques est Nesta, une fondation pour l’innovation, dont l’une des missions est de “promouvoir les grandes idées”, dont celles issues de l’innovation démocratique. Nesta souhaite notamment démontrer comment le numérique peut être utilisé par le Parlement, les gouvernements locaux et les partis politiques pour prendre de meilleures décisions.

#digitalparliament

(photo d’illustration cc-by Phil Dolby)

Lancement de la consultation sur la généralisation des consultations sur Parlement & Citoyens

Les députés Patrice Martin-Lalande (LR) et Luc Belot (PS) travaillent depuis plusieurs mois à la rédaction d’une proposition de loi visant à généraliser le principe des consultations citoyennes dans le processus de fabrication de la loi, dans la continuité du projet développé depuis février 2013 par Parlement & Citoyens.

Aujourd’hui, les deux députés ont décidé de soumettre leur projet sur Parlement & Citoyens, conformément à l’esprit de leur démarche et à leurs convictions.

Toute l’équipe de Cap Collectif, qui propulse Parlement & Citoyens, se réjouit naturellement de cette initiative, que nous entendons comme la réponse à plusieurs années de lobbying citoyen en faveur d’une démocratie plus ouverte, portée par davantage de transparence, de participation et de collaboration des citoyens aux décisions publiques.

Logo de Parlement & Citoyens

Mouvement de foule autour de la démocratie en Europe

Fin octobre nous nous sommes rendus à Ljubljana, capitale de la Slovénie, pour une session de travail et une conférence internationale avec les partenaires du projet européen EUCROWD, pour lequel nous avons été sollicités afin de présenter Parlement & Citoyens, plateforme de participation citoyenne à la co-construction de la loi.

Présentation de Parlement & Citoyens à Ljubljana

Ce rendez-vous était le premier du projet “European Citizens Crowdsourcing” (co-financé par le programme “Europe for Citizens”) qui a débuté cet automne et durera jusqu’au printemps 2018. Ce projet a pour mission de sensibiliser les pouvoirs publics européens des opportunités d’utiliser des “canaux innovants de participation en ligne” et de développer des compétences pour la mise en place d’outils de crowdsourcing améliorant le débat démocratique dans les pays de l’Union.

C’est au titre du projet “Parlement & Citoyens” (P&C) que nous avons été invités à participer à cette réflexion très positive de la Commission européenne. De part sa nature même, P&C est sans doute le projet le plus abouti en Europe sur la question du “crowdsourcing démocratique”. En ligne depuis bientôt 4 ans, développé par la même équipe qui a fondé… Cap Collectif et Démocratie Ouverte, P&C a déjà permis à des milliers de citoyens de participer à l’élaboration de la loi, avec notamment celle sur l’interdiction des pesticides non-agricoles, dite “Loi Labbé”, qui a été votée au Parlement et promulguée après la collaboration de plusieurs centaines de contributeurs.

La conférence nous a permis de présenter en détail la plateforme P&C à une audience internationale, ainsi que les éléments de réflexion que nous tirons d’une expérimentation en ligne depuis février 2013. Nous avons eu le plaisir de constater que des initiatives – plus ou moins abouties mais allant toutes dans le bon sens – sont en cours de développement à travers toute l’Europe, notamment en Lettonie avec la plateforme ManaBalss ou avec le projet grec DemocracIT.

Le principe du projet EUCROWD est justement de mettre en place autour de la participation citoyenne une série de conférences sur le sujet du crowdsourcing dans l’ensemble des pays partenaires, en sus d’ateliers d’échange de bonnes pratiques auxquels nous sommes évidemment très fiers de participer.

L'équipe de partenaires du projet EUCROWD

Calendrier du projet EUCROWD et partenaires organisateurs :

Ljubljana, Slovénie Inštitut za elektronsko participacijo Octobre 2016
Londres, G.-B. The Democratic Society Février 2017
Amsterdam, Pays-Bas Stichting Netwerk Democratie Mars 2017
Paris, France Démocratie Ouverte / Cap Collectif Avril 2017
Athènes, Grèce Science For You Mai 2017
Helsinki, Finlande Open Ministry Septembre 2017
Riga, Lettonie ManaBalss.lv Novembre 2017
Bruxelles, Belgique European Citizen Action Service Février 2018

La Joyeuse Conférence que nous allons organiser à Paris juste avant le 1er tour de la présidentielle sera pour nous une occasion de poursuivre le déploiement du projet Parlement & Citoyens, avec, au programme, un passage à l’échelle imminent sur lequel nous aurons rapidement l’occasion de revenir.

N’oubliez pas de vous abonner au compte Twitter de Cap Collectif et désormais à notre page Facebook pour rester informé(e) de toute notre actualité 🙂

 

#mardigital : les civitech à l’honneur

Mardi 24 mai, j’étais invité à présenter Parlement & Citoyens à l’Assemblée nationale, lors du #mardigital organisé par Axelle Lemaire (Secrétaire d’Etat au numérique) et Claude Bartolone (Président de l’Assemblée nationale).

Si je suis fréquemment amené à me rendre à l’Assemblée nationale pour présenter Parlement & Citoyens aux députés, c’était la première fois que j’avais l’occasion de parler du projet devant le Président de l’Assemblée. J’ai donc saisi l’occasion de lui proposer une rencontre pour débattre de la façon dont nous pourrions travailler ensemble.

En attendant une éventuelle suite à cette proposition, j’attends également les suites de la proposition d’Axelle Lemaire qui a invité les 6 CivicTech présentes ce soir là à la suivre pendant une semaine dans ses fonctions ministérielles. Je compatis par avance pour ses conseillers qui vont devoir mettre en oeuvre cette proposition qu’ils ont découvert en même temps que les invités 🙂