Entrées par Cap Collectif

Rétrospective produit 2020

En​ 2020, nous avons développé 20 fonctionnalités et améliorations pour rendre notre plateforme encore plus flexible, utile, et facile d’utilisation.

Les fonctionnalités

AGUI​, l’outil d’analyse des budgets participatifs

Un outil d’analyse complet et collaboratif permettant de paramétrer l’analyse en moins d’une heure, d’assigner facilement des projets à des analystes, superviseurs et décideurs tout en suivant l’avancée de leur travail sur un tableau de bord clair et simple. Une petite révolution au sein de la plateforme !

Demander des révisions​ aux auteurs de propositions

Les administrateurs et les analystes peuvent envoyer à l’auteur d’une proposition une demande de révision permettant à l’auteur de modifier sa proposition (document manquant, information incomplète, etc), même si l’étape de dépôt est terminée. Un suivi clair permet de voir les demandes de révision en cours et leur motif.
Des notifications sont envoyées à tous les analystes assignés lorsque l’auteur applique les révisions demandées.

Le ​mode d’affichage par défaut​ des étapes

Le choix des vues disponibles dans vos étapes est entièrement personnalisable et vous pouvez désormais choisir le mode d’affichage par défaut.

Par exemple, une vue carte par défaut dans une étape de vote peut être une bonne idée pour permettre à l’utilisateur de naviguer directement selon la localisation des projets quil’intéressent

L’​agenda collaboratif

Vos utilisateurs peuvent directement proposer des événements, que vous êtes libres d’accepter ou refuser, participant ainsi à un agenda collaboratif (= la page des événements). Ils peuvent eux-mêmes prendre contact avec les personnes inscrites à leur événement.

Les ​événements en ligne​ (outil de visioconférence)

Un interfaçage avec l’outil de visioconférence Jitsi vous permet de créer facilement des événements en ligne. Vous pouvez ainsi lister votre événement en ligne sur votre page des événements, nommer un animateur ayant des droits supplémentaires, enregistrer l’événement et publier son replay.

Vignette de lancement de la visioconférence

Mise en relation​ des utilisateurs

Dans le cadre des projets d’entraide qui ont été organisés sur vos plateformes lors du confinement, le fait de permettre aux utilisateurs de prendre contact entre eux de manière sécurisée nous a amené à développer un bouton “Envoyez un message” sur les propositions des étapes de dépôts. Une mise en relation simple et utile entre un utilisateur/visiteur et l’auteur d’une proposition. Son usage est double car les analystes peuvent aussi l’utiliser pour contacter les porteurs de projets directement.

Calcul automatique des points​ du vote par classement

Un nombre de votes maximum combiné à la fonctionnalité de vote par classement permet l’attribution automatique d’un nombre de points (selon une logique de pondération). Une visibilité immédiate pour les utilisateurs et les administrateurs du nombre de points obtenus par projet avec l’ajout d’un compteur de points sur les projets.

Inviter des utilisateurs​ à se créer un compte

Que ce soit dans le cadre d’une plateforme privée réservée à des utilisateurs connus ou dans le cas où vous devez ajouter de nouvelles personnes dans l’équipe des administrateurs de la plateforme, la fonctionnalité d’invitation des utilisateurs permet l’envoi d’un mail de création de compte à une personne ou une liste d’adresses mails. En quelques clics, l’utilisateur a accès à son compte pré-validé survotre plateforme.

Le ​jugement majoritaire

Un nouveau type de question a été développé pour vous permettre d’organiser des votations de type jugement majoritaire. Le calcul de la médiane est automatique et accessible pour l’administrateur dans la vue “résultats”. Les questions de types “boutons normaux” ont aussi la possibilité d’avoir l’apparence visuelle d’un jugement majoritaire avec une personnalisation des libellés de réponse pour plus de flexibilité.

Choix des ​polices d’écriture

Un large choix de polices d’écriture ainsi que la possibilité de charger vos propres polices sur la plateforme vous permet de personnaliser encore plus l’apparence de votre plateforme à votre image.

Personnalisation des URLs​ de vos projets

Afin de vous permettre de communiquer sur des urls courtes personnalisées à la place des urls de vos projets qui peuvent être assez longues, nous avons procédé à l’intégration d’un service de redirection d’urls (gratuit pour les 10 premières redirections) depuis le back-office de notre plateforme.

Améliorations

  1. Affichage des ​illustrations des évènements​ sur les vignettes
  2. Fourchette​ sur les questions de type “nombre”
  3. La ​carte des propositions​ accessible sur ​mobile
  4. Les ​réponses officielles​ sont différentes des actualités
  5. L’​illustration des catégories​ s’affiche sur les points de carte
  6. Refonte visuelle​ de la page des propositions
  7. Simplification de la page Média
  8. Ouverture des ​exports dans Excel​ au double-clic
  9. Import des choix de réponses​ d’une liste déroulante

Une campagne participative pour les bars et cafés impactés par le confinement

La Région Grand Est et Cap Collectif lancent « Café Solidaire », une campagne participative pour soutenir les bars et cafés impactés par le confinement

 

La Région Grand Est a voté le 12 novembre dernier un plan d’urgence de 55 millions d’euros pour venir en aide aux secteurs les plus touchés par le confinement. Ce jeudi 26 novembre, elle lance l’opération « Café solidaire », une campagne de financement participatif menée avec la plateforme participative Cap Collectif pour aider les bars et cafés de la Région. 

Le concept est de proposer aux habitants du Grand Est de faire un don de 3 à 10 euros à l’établissement de son choix, et en complément, la Région s’engage à doubler chacun de ces dons, jusqu’à hauteur de 100 000 euros. Une contrepartie sera déterminée librement par les bars et cafés participant à l’opération.

Pour le Président de la Région Grand Est : « Face au rebond de l’épidémie, j’ai souhaité que l’effort engagé par la Région soit poursuivi, afin d’apporter des réponses et des solutions à celles et ceux qui en ont le plus besoin. Nos jeunes, nos libraires, nos associations, nos entreprises, vont ainsi bénéficier d’aides complémentaires et d’avantages dédiés. Nos cafetiers et gérants de bars comptent parmi les commerçants dont l’activité doit être soutenue. C’est dans cette perspective que la Région Grand Est a imaginé l’opération « Café solidaire ». Cette action citoyenne s’inscrit dans notre démarche de démocratie participative « Ma Région demain », lancée au printemps dernier. Parce que c’est avant tout avec les citoyens du Grand Est que nous avançons, nous les encourageons à s’investir, à travers cette action de crowdfunding solidaire, pour des commerces qui symbolisent toute la convivialité et le plaisir d’être ensemble dans nos territoires. »

Pour Cyril Lage, Fondateur de Cap Collectif : “Dès le premier confinement, nous avions souhaité mettre notre technologie au service du plus grand nombre, afin d’organiser la solidarité entre tous. Aujourd’hui, Cap Collectif est heureux de rendre accessible cette nouvelle application de financement participatif à toutes les collectivités territoriales. Cet outil leur permettra d’organiser des appels aux dons simplement et rapidement en ligne et pourra être utilisé pour tous types de projets : organiser des campagnes de soutien aux commerçants, financer des projets associatifs ou des actions de crowdfunding lors de budgets participatifs.”.

 

Comment participer ?

  • Les bars et cafés sont invités à s’inscrire sur la plateforme participative de la Région Grand Est développée par Cap Collectif “Ma Région Demain” et à renseigner des informations concernant leur établissement (nom, adresse…).
  • En parallèle, les citoyens sont invités à se rendre sur la plateforme, pour choisir l’établissement de leur choix et peuvent faire un don à partir du module de paiement TIPSmee qui s’affiche sur la fiche de l’établissement.
  • Les bars et cafés participants peuvent proposer en contrepartie des bons d’achat à utiliser plus tard dans leur établissement.

 

Cap Collectif poursuit ses actions de soutien auprès des collectivités territoriales face à la crise du Covid-19, au travers de deux initiatives nationales :

 

Une plateforme de financement participatif pour permettre aux collectivités et aux citoyens de co-financer des actions de soutiens et des projets locaux

Dans cette période de crise, l’objectif de cette plateforme de financement participatif est de renforcer les liens entre élus et administrés pour créer une dynamique territoriale afin de venir en aide aux secteurs particulièrement touchés par l’épidémie de Covid-19. Sur le long terme, l’enjeu est de les réunir autour de projets fédérateurs et d’intégrer les habitants dans les enjeux majeurs de transformation du territoire. À l’image de la Région Grand Est, toutes les collectivités pourront avoir accès à la plateforme pour lancer leurs campagnes de financement participatif et ainsi venir en aide aux principaux secteurs touchés par l’épidémie.

Un réseau social d’entraide gratuit pour organiser l'échange direct entre les habitants

En mars dernier, Cap Collectif a décidé de mettre à disposition de l’ensemble des collectivités françaises un réseau social d’entraide gratuit. Avec succès, puisque seize d’entre elles se sont saisies de l’opportunité. “Pendant le confinement beaucoup de Français recherchent une solution en urgence pour des gardes d’enfants, des courses alimentaires, des médicaments, un soutien psychologique ou une aide administrative. L’objectif des collectivités est de faciliter cette mise en relation” souligne Cyril Lage, président et fondateur de Cap Collectif.

Utilisé par les Villes de Paris, Rennes, Lille, Orléans, Mulhouse, le Havre, Courbevoie, Bourg-la-Reine, Albi, Villecresnes, Meudon, Poitiers ou les Départements des Deux-Sèvres, du Calvados, de la Corrèze ou de la Province de Namur en Belgique, ce service permet l’échange de pair à pair comme un réseau social classique, une innovation pour les collectivités puisqu’il leur permet de disposer d’un outil pour assurer un suivi avec les citoyens tout au long de la crise. “C’est aussi l’occasion pour les collectivités d’organiser l’échange direct entre individus qui était jusque-là la prérogative des réseaux sociaux”, souligne Cyril Lage.

 

Accélérer la transition de nos entreprises vers une gouvernance partagée

Repenser le rôle de l’entreprise dans la société. Le pionnier de la civic tech en France, Cap Collectif, The NextGen Entreprise Summit, l’événement dédié aux nouvelles formes de management et d’organisation et cinquante dirigeant·es européen·nes lancent une consultation citoyenne à l’échelle européenne pour repenser le rôle de l’entreprise dans la société et réinterroger nos systèmes de gouvernance.

Vertical, centralisé, siloté… notre modèle traditionnel d’organisation du travail a vécu. Le temps de l’entreprise considérée comme une structure anonyme et entièrement dédiée à la recherche de profit et de rentabilité, semble bien loin. Créer l’entreprise de demain, c’est notre ambition, mais c’est aussi une réponse à la croisée de différentes « fractures », qu’elles soient économiques, sociales ou écologiques. Reste à construire un autre modèle appuyé sur d’autres pratiques managériales, d’autres méthodes et d’autres valeurs. Ce modèle est à la fois à penser et à mettre en œuvre concrètement.

Attentes connues et consensuelles

Plus de sens, plus de transparence, plus d’autonomie, plus de collaboration : les attentes sont relativement connues et consensuelles elles aussi. Le plus dur n’est pas de les identifier mais d’y répondre dans un cadre qui concilie performance économique, sociale et environnementale et nous permette de renouer avec la confiance de nos clients, collaborateurs et parties prenantes.

Confiance dans nos entreprises et performance de nos entreprises sont indissociables. Ce constat, beaucoup le partagent, et pas seulement parmi les dirigeant·es et autres entrepreneur·es. La pression s’exerce de toutes parts : salariés, réseaux sociaux et clients expriment au diapason les mêmes préoccupations et les mêmes aspirations pour les entreprises de demain.

Nos organisations ne sont pas inertes ni incapables de se renouveler, bien au contraire. Nous avons entamé ces transitions depuis plusieurs années déjà. Toutes nos expériences ne sont pas, pour autant, couronnées de succès et il serait par ailleurs absurde de considérer hâtivement que ce qui n’a pas fonctionné hier ne fonctionnera pas non plus demain.

Plus que jamais, nous avons besoin de confronter nos idées et expériences entre dirigeant·es d’entreprise et avec nos collaborateur·trices, nos client·es, nos parties prenantes.

Une consultation mardi 15

C’est précisément l’objet de la consultation que nous lançons mardi 15 septembre 2020 autour de trois questions clés :

  • Comment dépasser la recherche de profit à court terme ?
  • Comment reconstruire des relations de confiance et engager ses collaborateurs ?
  • Comment humaniser l’entreprise et en faire un lieu d’épanouissement ?

Nous invitons chacune et chacun d’entre vous à participer afin de contester, compléter ou soutenir nos propres propositions.

Nous manquons cruellement aujourd’hui de lieux de débat sur l’entreprise et dans nos entreprises.

Notre monde actuel est marqué par l’incertitude, rendant les projections financières aléatoires et les divinations des futurologues douteuses. Il est aujourd’hui temps de privilégier l’intelligence collective de tous aux fulgurances de quelques-uns pour éclairer nos prises de décision.

Mobilisation collective

Par ailleurs, seule une vraie mobilisation collective dans nos entreprises et autour de nos entreprises pourra nous faire traverser cette crise sanitaire et économique. Mais cette mobilisation collective ne se décrète pas sur un mot d’ordre des dirigeants·es pas plus qu’elle ne se déclenche de manière spontanée.

L’association des collaborateurs et des parties prenantes aux enjeux, contraintes, opportunités, décisions de l’entreprise reste la meilleure manière de nourrir l’adhésion donc de l’engagement.

Nos entreprises sont des acteurs engagés dans la société et auprès de leurs collaborateurs : à nous de faire vivre le débat d’idées en leur sein !

Les signataires

  • Emmanuel Faber (Président-Directeur Général de Danone)
  • Henriette Dræbye Rosenquist (Présidente de Pfizer France)
  • Pascal Demurger (Directeur Général du Groupe MAIF)
  • Alain Roumilhac (Président de Manpower France)
  • Carole Avril (Directrice Générale de la Fédération Française des Diabétiques)
  • Luc Bretones (Fondateur de The NextGen Entreprise Summit et de Purpose For Good)
  • Giovanna D’Alessio (Partner d’Asterys)
  • Cyril Lage (Fondateur et Président de Cap Collectif)
  • Pierre-Alain Raphan (Député LREM de la 10ème circonscription de l’Essonne)
  • Bruno Bonnell (Député LREM de la 6ème circonscription du Rhône)
  • Luc Bretones (Fondateur de The NextGen Entreprise Summit et de Purpose For Good),
  • Cyril Lage (Fondateur et Président de Cap Collectif)
  • Olivier Pastor (Co-fondateur de l’Université du Nous)
  • Mathieu Castaings (Fondateur de Finacoop)
  • Alexis Nollet (Co-fondateur d’Ulterïa)
  • Alexandre Dandan (Fondateur d’InneXplore)
  • Alexandre Gérard (Président d’Inov’On)
  • Bastoun Talec (Associé chez HappyWork)
  • Emmanuel Mottrie (Président de TMC Group)
  • Martin Richer (Fondateur de Management & RSE)
  • Michel Bundock (Président du Groupement des Chefs d’Entreprise du Québec)
  • Laurent Vuarraz (Fondateur de Talk)
  • Doug Kirkpatrick (Consultant en management)
  • Jos de Blok (Fondateur de Buurtzorg)
  • Yan Laurent (Directeur Général Hôtels Mercure Paris)
  • Eliana Hohl (Consultante en Management)
  • Matt Hallman (Springest)
  • Tom Van Der Luube (Co fondateur de Viisi)
  • Alain Rhoumillac (Président de ManpowerGroup)
  • Ludovic Cinquin (
  • Benjamin Enault (

Vous réfléchissez à l’organisation d’une consultation ou de toute autre démarche participative et souhaitez approfondir le sujet ?

Contactez-nous !