La participation citoyenne c’est quoi ?

La participation citoyenne est un élément de la politique. Initiée par les élus (maires, ministre, président…), elle permet de donner la parole aux citoyens et de co-construire les politiques publiques ensemble.

Pourquoi faire de la participation citoyenne ?

La participation citoyenne donne la possibilité au commanditaire de la démarche de récolter les avis et/ou idées des citoyens sur un sujet.

Faire de la participation est aussi le meilleur moyen de faire adhérer les citoyens à un projet. Si un élu local souhaite mettre en place une mesure qui va impacter la vie de ses administrés, leur demander leur avis permettra d’obtenir une plus grande diversité d’idées pour le projet et notamment de la part de ceux qui vont le vivre au quotidien.

Car c’est là l’essence même de la participation citoyenne : construire avec les habitants pour les habitants.

Par exemple : S’il s’agit dans une ville de rendre le centre-ville piéton, demander l’avis des citoyens via une démarche de consultation permettra de connaître les besoins réels de ceux y résidant.

Cela permet de répondre aux préoccupations réelles des citoyens plutôt que de prendre une décision qui ne remporterait pas l’adhésion des habitants.

État de la participation citoyenne

La participation citoyenne en ligne est de plus en plus présente dans la vie politique locale et nationale en France. À l’image de certaines collectivités (comme la métropole de Rennes, la ville de Hem, la région sud ou le département de l’Ariège…) ou encore des projets du gouvernement (consultation sur la république numérique, sur les discriminations…).

Des projets fleurissent sur tout le territoire et commencent même à émerger dans d’autres pays notamment au Canada et en Belgique.

Ces démarches de participation citoyenne prennent différentes formes selon les objectifs et les besoins de la collectivité.

Les outils à disposition

Chez Cap Collectif, 11 applications de participation citoyenne sont disponibles.

Chaque application permet de répondre à un besoin.

Le budget participatif

Le budget participatif est de loin la démarche de participation citoyenne la plus connue.

En 2021, plus de 60 budgets participatifs étaient lancés depuis une plateforme Cap Collectif.

Cette démarche consiste à attribuer un montant des dépenses de fonctionnement de la ville à des projets que les citoyens proposent et souhaitent voir réalisés.

Il s’agit principalement d’aménagement du territoire dans lequel a lieu le budget participatif comme l’installation de bancs, l’aménagement de berges, l’installation d’équipement de sport…

Là encore, le but est de demander l’avis des habitants puisque ce sont eux les utilisateurs et les destinataires de ces projets. Ils savent donc de quoi ils ont besoin.

Le budget participatif est également très prisé par les élus qui voient là une opportunité de montrer aux administrés à la fois le fonctionnement du budget mais aussi que leur avis compte.

Pour tout savoir sur les budgets participatifs, découvrez notre article : Comprendre le budget participatif

La boîte à idées

À la différence du budget participatif, les idées déposées dans la boîte à idées n’ont pas forcément pour vocation à être réalisées.

Elle peut simplement servir à récolter des avis sur un sujet pour lequel les décideurs n’ont pas encore débattu. Il s’agit principalement de prendre le pouls du public sur un sujet plus ou moins précis.

Le questionnaire

Comme son nom l’indique, le questionnaire est un outil de questionnement intégré à la plateforme Cap Collectif.

Si un élu souhaite recueillir des réponses précises sur un sujet, le questionnaire lui permettra d’obtenir ces informations.

Attention tout de même à ne pas orienter les questions.

Les questionnaires, comme toutes les démarches de participation citoyenne peuvent porter sur tous les sujets.

La consultation

C’est l’une des applications de participation la plus utilisée.

Cette démarche de participation citoyenne se base sur l’intelligence collective pour construire une proposition finale, pertinente et au plus près de la réalité et de la volonté des citoyens en partant de propositions initiales (propositions faites par l’auteur du projet en amont)

Par exemple, si un élu local souhaite changer les bancs de la ville : la consultation citoyenne lui permettra de faire des propositions de solution puis, de laisser les participants donner leur avis (pour, mitigé ou contre) et de laisser un commentaire sur cette proposition.

Il est également possible de laisser les citoyens faire leurs propres propositions qui seront ajoutées à la liste des propositions initiales.

Le financement participatif

La région Grand Est a été la première à utiliser l’application de financement participatif pour venir en aide aux cafetiers de la région durant la crise sanitaire.

Le principe réside dans la mobilisation des citoyens envers des “acteurs” choisis par la collectivité et se traduit par des dons faits par les citoyens pour les bénéficiaires.

Dans l’exemple de la région Grand Est, les cafetiers ont pu récolter des dons financiers faits par les habitants.

Après s’être inscrits sur la plateforme et l’établissement validé par la région (extrait Kbis) des dons sécurisés ont été émis à destination des bénéficiaires.

Il est envisageable de transposer cette application pour faire des dons à des associations à l’occasion d’évènements en particulier.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos applications et découvrir les 6 autres ?