Cap Collectif fête ce mois-ci ses 5 années d’existence. L’occasion de jeter un oeil dans le rétroviseur, là où tout a commencé…

L’histoire de Capco remonte à 2008. A cette époque, Cyril Lage commence à consacrer son temps et son énergie à la recherche d’une idée qui permettrait de sortir de la crise qui secoue la démocratie et ses institutions, et de trouver une parade à l’abstention, au vote de défiance ou à la perte de confiance des représentants. 

Repenser la fabrique de la loi


Sa formation et son expertise professionnelle le conduisent à imaginer un “Parlement citoyen” qui se matérialiserait derrière une plateforme numérique ayant pour objet d’écrire les lois de manière transparente et inclusive. Son passage à l’Assemblée nationale, où il exerce la fonction d’attaché parlementaire à titre bénévole, renforce sa conviction : il est nécessaire de repenser la méthodologie de rédaction des lois, soumise à l’opacité et l’entre-soi. Mais il y imagine aussi une autre orientation pour son projet : les véritables innovateurs – ceux qui sont le mieux placés pour changer le système – ce sont ceux qui, parmi les élus du peuple, considèrent la question de la participation et du numérique de la façon la plus éclairée.

C’est ainsi que voit le jour, sur le papier, l’idée de “Parlement & Citoyens” : une méthodologie de rédaction collaborative de la loi, permettant aux parlementaires de travailler à ciel ouvert avec la participation de chacun. 

Durant plusieurs années, Cyril peaufine son projet et son procédé inspiré du cycle d’élaboration des politiques publiques et des techniques empruntées aux méthodologies fondées sur l’intelligence collective. C’est grâce à la rencontre avec Armel Le Coz, designer en innovation et en management territorial, et avec Bastien Jaillot et Xavier Lacot, consultants experts en PHP – tous trois également passionnés par les questions démocratiques – que le projet devient un concept, puis une plateforme.

Le cycle de vie d’une politique publique, conçu par Cyril Lage et Armel Le Coz, qui ont fondé ensemble le collectif Démocratie Ouverte.

2013 : l’expérimentation Parlement & Citoyens


En février 2013, après plusieurs mois passés à tenter de convaincre les politiques de participer à l’expérimentation, Armel, Bastien et Cyril lancent le site Parlement & Citoyens avec six parlementaires de tous bords politiques ayant accepté de jouer le jeu de la co-construction de la loi.

Dès juillet 2013, la consultation sur la proposition de loi du sénateur écologiste Joël Labbé, visant à interdire les pesticides à usage non-agricole, parvient à réunir 500 contributeurs, qui permettent au parlementaire de défendre en séance un texte largement étoffé. Joël parvient à rassembler une majorité et faire voter le Sénat sur sa proposition enrichie par les citoyens. La proposition est ensuite votée conforme à l’Assemblée nationale, puis promulguée.

Pour la première fois en Europe et sans doute dans le monde, une loi républicaine est rédigée collaborativement avec les citoyens. Le projet initial devient preuve de concept, et attire de très nombreuses sollicitations : de la part du Gouvernement, de collectivités territoriales, d’entreprises, qui souhaitent à leur tour utiliser la plateforme.

Cap Collectif : essaimer le modèle


En juillet 2014, ne parvenant pas à trouver de modèle économique à Parlement & Citoyens en l’absence de soutien de l’institution, Cyril, Bastien et Xavier (pour ces deux derniers, par le biais de leur agence experte en développement Web, JoliCode) décident de créer la start-up Cap Collectif en compagnie de Maxime Arrouard, designer et spécialiste d’expérience utilisateur. 

La mission de Cap Collectif est claire : pérenniser l’association Parlement & Citoyens et essaimer sa méthodologie de rédaction collaborative de la loi à l’ensemble des secteurs de la société sous la forme d’une plateforme de co-construction de la décision.

Mission réussie ! 5 ans après, le projet Parlement & Citoyens s’est autonomisé et accueillera dans quelques jours son premier salarié avec l’ambition de passer à l’échelle. Dans le même temps, Cap Collectif a accompagné plus de 160 structures dans la réalisation de leurs démarches participatives en ligne et s’est imposé comme le leader de son secteur.