Visuel Nanterre

Cas d’usage – Université de Nanterre

Nanterre infographie 2

Contexte du projet

Au printemps 2018, un vaste mouvement étudiant s’organise en France contre la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants. Ce mouvement conduit à des blocages dans certaines universités françaises, dont l’Université Paris Nanterre. Après des semaines de mobilisation, la Présidence de l’Université a souhaité renouer un dialogue serein entre les différentes parties prenantes de sa communauté universitaire (étudiants, enseignants-chercheurs, personnels), en mettant à disposition une plateforme numérique de participation. L’objectif était d’aboutir à des propositions concrètes pour construire le projet d’établissement et le soumettre au Ministère de l’Enseignement Supérieur dans le cadre de la négociation contractuelle entre l’Université et le Ministère.

Il s’agit de la première université française à avoir expérimenté la consultation numérique de sa communauté pour élaborer son projet d’établissement.

Les principales étapes de la démarche de concertation

Etape 1 : rédaction des pistes de réflexion initiales de la consultation (juin 2018)

En amont de la consultation, l’équipe présidentielle a travaillé sur des propositions d’actions à soumettre à la communauté au lancement de la consultation. La consultation était structurée autour de sept thématiques :

  1. L’accès à l’enseignement supérieur
  2. Les parcours de la réussite étudiante
  3. Lieux et formes de travail et d’études
  4. La recherche
  5. Le modèle économique
  6. La vie de campus
  7. La démocratie universitaire
Illustration 1
Exemples de pistes de réflexion initiales rédigées par l’équipe présidentielle dans la catégorie “La vie de campus”

Etape 2 : pré-ouverture de la plateforme auprès des instances élues (début juillet 2018)

Avant son ouverture officielle, la présidence de l’Université a souhaité réaliser une “pré-ouverture” de la plateforme auprès des instances élues. L’objectif était d’améliorer la qualité des contenus initiaux de consultation auprès d’un public expert, ainsi que de crédibiliser la démarche auprès de la communauté universitaire afin de démontrer qu’il ne s’agissait pas d’une consultation de la présidence mais d’une consultation de la communauté universitaire initiée par la présidence.

A l’occasion de cette pré-ouverture, les membres des instances élues ont pu tester la plateforme et ses fonctionnalités en avant-première et participer à la consultation en réagissant aux pistes de réflexion initiales ou en proposant des idées complémentaires. Cette étape a permis de rassurer les élu.es sur l’outil utilisé ainsi que sur le processus choisi pour cette première expérimentation de consultation.

Etape 3 : phase de consultation en ligne et hors ligne (11 juillet – 21 septembre 2018)

La consultation s’est déroulée du 11 juillet au 21 septembre 2018 sur la plateforme numérique et lors d’ateliers déployés sur le campus. Sur la plateforme, chaque participant.e avait la possibilité de déposer de nouvelles propositions, d’argumenter sur les différentes propositions (pour ou contre) et de s’exprimer par un vote (d’accord, mitigé, pas d’accord).

Etape 4 : réalisation de la synthèse en lien avec le comité de suivi (24 septembre – 15 octobre 2018)

Pour la réalisation de la synthèse de la consultation, un comité de suivi a été créé afin de garantir la neutralité et la transparence de cette étape. Le comité de suivi était ainsi composé d’un.e représentant.e de chaque liste élue dans les organes décisionnaires de l’Université.

Cette synthèse a ensuite été présentée et discutée au sein des instances élues qui ont décidé de retenir certaines propositions issues de la consultation dans le projet final de l’établissement.

Etape 5 : rédaction du projet d’établissement et validation par les conseils (16 octobre – 19 novembre)

A partir des propositions retenues lors de la consultation, l’équipe présidentielle a rédigé un projet d’établissement visant à présenter au Ministère les principaux axes stratégiques de l’Université pour les quatre prochaines années (2020-2024).

Etape 6 : mise en oeuvre des actions stratégiques (novembre 2019 – rentrée 2020)

Certaines actions retenues pourront avoir une application dès la rentrée 2019 (c’est par exemple le cas de la mise en place d’un budget participatif) tandis que d’autres actions devront attendre la validation du contrat d’établissement par le Ministère, afin d’obtenir les financements nécessaires à leur mise en oeuvre.

Rôle et accompagnement de Cap Collectif tout au long de ce projet

L’Université Paris Nanterre a souhaité recourir aux prestations d’accompagnement de Cap Collectif pour la mise en place de sa démarche de concertation. Cet accompagnement visait notamment à :

  • Définir un processus de consultation crédible, susceptible de convaincre l’ensemble des parties prenantes de l’Université, dans un climat de tensions et de revendications
  • Accompagner les différentes instances élues dans l’appropriation d’une démarche nouvelle, les rassurer sur le déroulement du processus et leur garantir la mise en oeuvre de tous les moyens nécessaires à la bonne réalisation d’une telle consultation.

En première phase, Cap Collectif a accompagné l’équipe présidentielle dans la conception du processus de consultation, c’est-à-dire la définition des différentes phases du projet et leurs enjeux. L’accompagnement visait notamment à partager les différents facteurs clés de succès d’un projet de consultation identifiés par Cap Collectif lors de précédentes expérimentations, tout en prenant en compte des spécificités du projet de l’Université Paris Nanterre.

En s’appuyant sur les précédentes opérations menées sur la participation et l’ouverture de la gouvernance d’une organisation, Cap Collectif a également été présent aux côtés de l’équipe présidentielle pour organiser la pré-ouverture de la plateforme auprès des instances élues et répondre à leurs interrogations.

illustration 2

Les principaux enseignements du projet

La phase de participation aura, au final, duré 10 semaines en ligne et sur le campus. Au total, près de 500 contributions et 3000 votes ont été déposés sur la plateforme.

Plus de la moitié des contributeurs ont déclaré participer en tant qu’étudiant et les enseignants-chercheurs et les personnels représentaient chacun 15% des contributeurs.

Ce projet est désormais considéré comme la première phase d’une démarche plus globale de modernisation de la gouvernance de l’Université, souhaitant aller vers plus de transparence et de participation. A ce titre, les premiers axes stratégiques du projet d’établissement mettent en avant la mise en place d’un budget participatif auprès de l’ensemble de la communauté universitaire ainsi que l’inscription “dans les statuts du principe d’une consultation large de la communauté (type plateforme numérique) préalable à l’adoption du projet quinquennal d’établissement par les instances

Le budget participatif de l’Université a été lancé le 18 avril 2019.