Paris, 22 juin 2018 — La décision est prise au petit matin. Pierre se charge du ravitaillement. Le soleil est déjà brûlant. Un spreadsheet est diffusé en 20 secondes sur le channel « Gastronomie ». Slack slack slack, tout le monde dit ce qu’il veut boire et manger. Au « qui paie quoi et comment », Paypal et Lydia se tirent la bourre. Le « Pay What You Want » est instauré. La plancha est sortie en plein cagnard. La température monte encore. Elle fait rapidement sauter la rallonge. Les parasols sont déployés, les couverts tintent contre les verres, le vent presque agréable colporte les petits parfums gras des merguez et des steaks végé. Les conversations se mélangent, la diversité cacophone, les rires scintillent, le rosé rafraîchit. Sous les yeux impassibles du Chef de la journée.