Le Haut-Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, lance une consultation citoyenne de grande ampleur (à l’échelle nationale, ouverte jusqu’à l’automne) autour de la réforme des retraites afin que chaque citoyen puisse contribuer à la réflexion autour d’un système universel de retraite. Respectant la méthodologie Capco en la matière, le Haut-Commissariat s’engage à lire et intégrer l’ensemble des contributions à une synthèse qui restituera la diversité des arguments et des possibles, et il répondra aux contributeurs dont les propositions auront été les plus soutenues et les plus débattues.

Un projet de société qui nous concerne tous

Le lancement de cette plateforme participative, propulsée par Capco, s’inscrit dans une démarche innovante plus large que la plateforme elle-même : ainsi, par exemple, vingt citoyens d’horizons et de profils variés, choisis parmi la communauté de la plateforme change.org, ont été réunis la semaine dernière au Ministère des solidarités et de la santé lors d’un atelier participatif pour se projeter en 2040 et explorer les possibles futurs de notre système de retraite.

Jusqu’en octobre, huit rencontres ouvertes à tous seront également organisées dans toute la France métropolitaine, pour débattre et approfondir les propositions issues de la plateforme numérique.

Au terme du dispositif participatif, un atelier synthèse et de clôture sera organisé par la Commission nationale du débat public et la Direction interministérielle de la transformation publique pour produire un « avis citoyen », remis au Haut-Commissaire.