« J’ai été attiré par l’environnement tech mis en place par l’équipe dev »

Un de plus ! On imagine mal à quel point toute l’équipe est enchantée d’accueillir Pierre au sein du pôle Produit. Outre le fait que nous adorons recruter des personnes répondant au même prénom (c’est notre troisième Pierre, nous avons déjà eu jusqu’à quatre Maxime), l’arrivée d’une force vive chez les développeurs va faire un bien fou à notre feuille de route technique.

C’est qu’en 2018 nous avons gentiment chargé la barque pour répondre à nos ambitions : poursuivre l’amélioration de la plateforme, continuer de développer des fonctionnalités et des applications au top du top pour répondre aux besoins spécifiques et innovants de nos clients (une septième app est dans les tuyaux), sans parler du toilettage permanent nécessité par cette belle machine exigente.

En bref Pierre III, ou Pierre Be, ou le surnom qu’on trouvera : un grand bienvenue à toi !

D’où viens-tu ?

De beaucoup d’endroits ! J’ai beaucoup déménagé, surtout les DOM que j’ai à peu près tous faits. Au départ, je suis plutôt de formation littéraire et droit à Montpellier, mais j’ai décidé de m’investir dans les métiers du web à l’HETIC à Paris.

Pourquoi avoir « pivoté » ?

J’ai choisi de devenir développeur web parce que je passais à la base beaucoup de temps sur internet et vu que je suis plutôt curieux j’ai voulu savoir comment tout cela marchait. J’ai alors bidouillé un site, que je garderais pour moi pour des raisons évidentes, et j’ai constaté que j’aimais vraiment ça. Donc j’ai décidé de continuer dans cette voie.

Qu’est-ce qui t’a fait venir jusqu’à Capco ?

J’ai été attiré par l’environnement tech, les process et les « best practices » mis en place par l’équipe dev.

Que fais-tu quand tu ne développes pas ?

Je vais pas du tout être dans le cliché, mais j’aime les jeux vidéo, les séries et les mangas. J’aime beaucoup l’astronomie et j’ai pour projet de faire de l’astrophoto quand j’aurais les sous et le temps, ce qui est difficile à Paris. Je fais de la guitare et du ukulele à mes heures perdues, mais bon niveau autodidacte quoi. Mais mon principal budget, ce sont les voyages à l’étranger. Tout simplement.