Passé le petit bilan des fêtes, derrière nous l’ivresse du passage à la nouvelle année et de ses nouveaux venus, nous revoici chevauchant notre petite licorne bienveillante pour disséminer la bonne parole dans nos vertes contrées.

D’ici la semaine prochaine l’équipe se sera étoffée de cinq nouveaux capcoboys & girls, nous rapprochant inexorablement d’un déménagement vers des locaux convenant mieux à nos besoins. Le temps presse ! Nous avons six lancements de plateformes à réussir en janvier — dont le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) de Bruno Le Maire, la plateforme consultative du Conseil économique social et environnemental (CESE) et le budget participatif de la Ville de Lille.

Si des décideurs aussi variés qu’un ministre, une assemblée de la République ou une collectivité territoriale se lancent — ou continuent de se lancer — dans des projets participatifs d’envergure (et nous sommes plus que ravis de pouvoir les accompagner) c’est qu’un point de non retour a été atteint l’an dernier. Tandis que certains experts se questionnaient sur le réel impact de la civic tech entre les séquences électorales, nous avons pu constater sur le terrain que le discours que nous tenons depuis 4 ans commence à germer.

Comme nous le disons souvent, il reste à ne pas s’endormir sur de maigres — quoique vaillants — lauriers. Nous ne vivons pas dans le monde de Oui-Oui. Pour que la démocratie soit autre chose qu’un rendez-vous (pour paraphraser nos amis de Datagueule), nous devons tous nous convaincre de la pertinence de notre expérimentation collective. Ce qui implique une rigueur sans faille dans l’élaboration de ces processus méthodologiques conduisant à la prise de décision. Ce qui signifie une implication renouvelée des décideurs qui portent la responsabilité de la mise en place et de l’exécution de ces projets. Ce qui nous responsabilise aussi en tant que citoyens : celui d’interpeller les responsables politiques, les dirigeants, les élus à mettre en place pour 2018 de nombreuses séquences de co-construction avec la population.

Les outils existent : il faut juste les utiliser.

Toute l’équipe Capco vous souhaite une merveilleuse année démocratique !

Que vous soyez branché(e) Abraham Lincoln, Charles de Gaulle, Georges Clemenceau, Ségolène Royal, Winston Churchill, Jacques Chirac, François Bayrou, François Mitterrand ou Pierre Mendès-France, on espère que vous apprécierez notre modeste vidéo de bons voeux 🙂