APF bouge les lignes

Changer collectivement ses statuts pour ancrer une nouvelle gouvernance

L’Association des Paralysés de France, deuxième association de France en nombres d’adhérents, a entamé une refonte de ses statuts. Cette refonte dépasse la seule réecriture des textes régissant le fonctionnement de l’association.

Il s’agit de moderniser, démocratiser, territorialiser la gouvernance de cette puissante association. l’APF a choisi pour ancrer cette ambition collective nouvelle d’utiliser justement une méthode fidèle à ces pratiques qu’elle souhaite insuffler : plus participative, plus transparente, plus collaborative.

Cap Collectif a été choisi pour mettre en oeuvre cette consultation à usage exclusivement interne, auprès des 25 000 adhérents et 45 délégations territoriales.